Traitement de la couperose à Lyon

couperose lyon

En France, 2 à 3 % de la population présente une rosacée ce qui en fait une affection fréquente et parfois invalidante en raison du retentissement psychologique. En effet, l’aspect rouge du visage peut induire des difficultés sociales, voir laisser penser à une poussée d’acné ou une imprégnation alcoolique chronique. Il existe trois formes de la rosacée. À chaque phase correspondent des symptômes particuliers, qui peuvent se cumuler durant certaines périodes. Cependant, beaucoup de patients ne développent que la forme initiale vasculaire appelée aussi couperose.

Couperose à Lyon

La forme vasculaire ou couperose à Lyon La couperose à Lyon est la forme vasculaire qui se manifeste par une rougeur persistante au centre du visage (joues, nez, milieu du front, menton), sauf sur le pourtour des yeux et de la bouche. Des bouffées de chaleur surviennent aussi occasionnellement, dans des conditions climatiques particulières et après l’ingestion de certains aliments. Le visage, et parfois le cou, rougissent alors beaucoup, avec une désagréable impression de chaleur. Toutefois, ces symptômes ont tendance à disparaître avec l’âge. D’autres signes peuvent être associés :

  • des télangiectasies qui sont des dilatations vasculaires visibles et permanentes très rouges, voire violacées, juste sous la surface de la peau. On parle alors d’érythro-couperose,
  • un œdème (gonflement) du centre du visage,
  • des sensations de chaleur et de brûlure du visage,
  • un aspect rugueux de la peau accompagné d’une desquamation.

La forme papulo-pustuleuse Parfois, la rosacée évolue en prenant une forme papulo-pustuleuse. Ces lésions s’ajoutent alors aux signes vasculaires. Elles sont localisées au milieu du visage, autour de la bouche, des yeux et du nez et évoluent par poussées, sans facteur déclenchant particulier. Les symptômes s’améliorent le plus souvent spontanément, et plus rapidement sous l’action d’un traitement médical.   La forme hypertrophique Cette forme est la plus tardive et la plus rare (moins de 5 % des patients, avec une très grande prédominance masculine). Elle se manifeste par un épaississement de la peau et des tissus du visage. La pointe du nez est souvent la zone la plus touchée : elle prend un aspect rouge et gonflé, avec une dilatation des pores de la peau appelé rhinophyma. Votre médecin vous conseillera un traitement médical adapté en fonction de votre cas particulier associé aux règles hygiéno-diététiques. Toutefois, l’aspect rouge de la peau ne peut être traité que par le laser. L’objectif est d’atténuer les rougeurs et les télangiectasies par un laser spécifique appelé Laser à Colorant Pulsé (LCP) dont la cible est l’hémoglobine. En général, 1 à 2 séances suffisent, toutefois des récidives peuvent survenir plusieurs années après la séance initiale. Ces récidives seront traitées de la même manière. Dans les suites immédiates de la séance laser et les 8 jours suivants, une coloration violacée (purpura) de la peau apparaît qui peut être masquée par des cosmétiques dermatologiques. Dans tous les cas, une protection solaire maximale est nécessaire au décours de l’intervention laser et pour une durée minimale d’1 mois. Prendre rendez-vous pour le traitement de la couperose à Lyon   Couperose à lyon

Tarifs d’un traitement laser à colorant pulsé :

Nez seul : 220 euros TTC

Nez et pommettes : 320 euros TTC

Nez, pommettes et joues : 400 euros TTC

Angiome stellaire : 80 euros TTC